Home > Site de l’école Sayad. > Archives > 2019-2020 > 7- GS de Virginie Léal et Anaïs Bodin-Hullin > Activités, au choix, autour de l’album "La brouille"

Activités, au choix, autour de l’album "La brouille"

Wednesday 1 April 2020, by Virginie Léal

Chers parents,

J’espère que vous avez passé une bonne journée à réaliser et coller des poissons dans le dos des parents et à faire des blagues !

Voici quelques petites activités autour de l’album, « La brouille ».
Vous n’êtes, bien entendu, pas obligés de tout faire. Encore une fois, je sais que cela est compliqué pour certains parents de travailler et de faire travailler les enfants. Je sais de quoi je parle... J’essaie aussi de donner un minimum de documents à imprimer. Je ne veux pas pénaliser ceux qui ne peuvent imprimer.
Piochez ce que vous voulez. Si vous en faites 2 ou 3, ce sera déjà bien.

1/ Premièrement, je vous remets le lien de l’histoire :

https://www.youtube.com/watch?v=rtQcZ3pMJcU

Vous pouvez, bien entendu le relire avec ou sans les images. Vous pouvez demander à votre enfant de se rappeler l’histoire avant de la relire ou de la réécouter.

Exemples de questions qui peuvent les guider : De quoi se plaint Monsieur Grisou ? Pourquoi Monsieur Brun se fâche ? Qui écoute la radio trop fort ? Pourquoi Monsieur Grisou donne-t-il un savon à monsieur Brun ?

2/ Repérer le nom de l’auteur, l’illustrateur, l’éditeur et le titre sur la couverture de l’album. Définir le rôle de chacun. Nous le faisons chaque fois que nous découvrons un nouvel album.

3/ Réaliser un lapin à partir du jeu de tangram, envoyé la semaine dernière. Attention il n’y a pas les contours de toutes les formes ! Voir modèle PJ.

4/ Dessiner et colorier, Monsieur Grisou sur une feuille et Monsieur Brun sur une autre feuille. Ne pas les faire trop grands car les parents vous avoir besoin de place pour écrire après. Voir modèle en PJ.

5/ Faire écrire en cursive, Grisou, au-dessus du dessin de Grisou (avec le G en capital et les lettres suivantes en cursive) et Brun (le B en capital et les lettres suivantes en cursive).

Attention, nous n’avons pas vu toutes les lettres cursives et l’enchaînement des lettres cursives. C’est pourquoi, si vous ne vous sentez pas de le faire faire à votre enfant, je préfère que ce soit écrit en capital (GRISOU et BRUN).

6/ En dictée à l’adulte (l’enfant parle et vous écrivez)

Monsieur Brun et Monsieur Grisou se disputent. En dessous du dessin précédent, ou à côté, écrire (papa ou maman) d’un côté ce que fait Monsieur Brun (qui ne plaît pas à M. Grisou) et de l’autre, ce que fait Monsieur Grisou (qui ne plaît pas à M. Brun). Faire reformuler, si la phrase est mal dite. Parler en même temps que vous écrivez.

7) C’est une histoire qui se prête tout à fait à la mise en scène avec des marionnettes. Les enfants, s’ils le souhaitent, réalisent des marionnettes lapins et un renard, très simple. Voir modèles en PJ.

C’est parti, à eux de jouer l’histoire avec l’aide d’un adulte ou d’un frère ou d’une sœur.

8) Remettre les images de l’histoire dans l’ordre (soit vous imprimez le document, soit vous pouvez le faire directement sur le document en cliquant sur les images).

9) Activités de correspondance des lettres, dans les trois écritures (ce n’est pas un travail d’écriture pour l’enfant).

Ecrire Grisou, Brun, et renard dans les trois écritures : capital, script et cursive (fait par les parents). Découper les lettres.
Commencer par le mot Grisou, puis Brun et enfin renard.
A partir d’un modèle en capitale par exemple, reconstituer le mot dans les trois écritures
Ex : GRISOU
Grisou
Grisou (cursive)

10) Dégager la morale de l’histoire

Pourquoi les lapins unissent-ils leur force ? Pourquoi creusent-ils vers le terrier voisin ?

Tenter de dégager avec eux une leçon, une morale : l’union fait la force, à deux on est plus fort.

Que se passe-t-il maintenant ? Comment se termine cette histoire ? (Ils se réconcilient.)

Vous pouvez leur demander si cela ne leur fait pas penser à des disputes qu’ils ont eues avec les copains, ou les frères et sœurs ?

Comment cela s’est-il terminé ? Était-ce pour une raison si grave ?

Revoir la 4ème de couverture et la dernière illustration où prône la tolérance qui renforce l’amitié. L’un supporte la radio, l’autre supporte le linge.

Bon courage

Portfolio

Attached documents

SPIP | | Site Map | Follow site activity RSS 2.0